lundi 9 janvier 2017

Burger buns vraiment très moelleux


Quitte à faire des hamburgers maison, autant les faire bien, les faire bons, les faire tip-top « hum qu’c’est bon, OMG qu’c’est bon !! »
Et pour en arriver à ce niveau-là, il faut prendre les meilleurs ingrédients. De la bonne viande avant tout (Foodies Market à Tiong Bahru – très bon rapport qualité-prix) et des petits pains spéciaux pour hamburgers. Cette fois-ci j’ai abandonné ma recette habituelle pour essayer celle de Shawanna.
Encore plus fondante et moelleuse. Normal, on y met un (tout) petit peu de beurre et de sucre, et on fait lever un maximum.
Le résultat est vraiment délicieux.

Ingrédients (pour 10 buns)

- 500g de farine T65 (j’ai mis 30g de farine de seigle, 80g d’épeautre et 390g de farine de blé T55
- 200ml d’eau légèrement tiède
- 75ml de lait tiède
- 4 cac de levure de boulanger (levure sèche – environ 10g)
- 10g de sel fin
- 25g de sucre
- 30g de beurre
- 1 œuf entier
- des petites graines de sésame noir torréfiées

Dans la cuve de votre MAP, versez l’eau et le lait tiède, le sucre, le sel, l’œuf battu. Ajoutez le mélange de farine d’un seul coup, puis la levure.
Lancez le programme « pâte seule ». Au bout de 5 min, ajoutez le beurre ramolli.

A la fin du programme au bout de 1h30, récupérez votre pâton, dégazez sur un plan farine et découpez la pâte en 10.
Boulez chaque pâton et déposez-les sur une feuille silicone.
Laissez lever à l’abri des courants d’air (je les mets dans le four éteint) pendant 2h (voir même un peu plus si vous trouvez qu’ils ne sont pas assez levés).



Préchauffez le four à 200C.
Badigeonnez délicatement les buns avec du lait tiède et saupoudrez de sésame noir.
Faites cuire pendant 15 à 20min.


Maintenant à vous de jouer pour la garniture de votre burger. Plutôt version suisse avec du gruyère ou version sauce au bleu ?


lundi 2 janvier 2017

Pain d’épices pour foie gras


Pour changer des toasts traditionels de pain de mie, ou pour ceux qui aiment les associations sucrees salees, je vous recommande cette recette, issu du blog Fashion cooking qui donne un pain d’épices parfumé mais point trop sucré. A consommer aussi sans foie gras, à l’heure du goûter ou du petit déjeuner.

Ingredients pour 1 moule à cake de 1,5l

- 125g de miel (j’ai pris moitié miel moitié sirop d'agave)
- 125g de sucre de canne roux (j’ai mis 100g de sucre et une cas de confiture ananas-gingembre)
- 20g de beurre
- 20cl de lait
-250g de farine
-2 cuillères à café de bicarbonate de soude diluée dans un peu d’eau chaude
- 2 cuillères à soupe de mélange à pain d’épices (ou mélange 4 épices)
- 2 cuillères à café d’anis (en graines ou en poudre)

Dans une casserole, faites fondre le beurre, le lait, le sucre et le miel à feu doux. Dès que le beurre à fondu, versez ce mélange dans un saladier.

Ajoutez la farine en une fois, puis les épices et le bicarbonate de soude puis mélangez vivement.

Préchauffez le four à 180°.
Chemisez proprement un moule à cake avec du papier cuisson en laissant dépasser de longs pans de papier cuisson dans la largeur.

Versez la pâte dans la moule à cake chemisé et enfournez pour 40mn à 180°. Au bout de 5mn de cuisson, sortez le moule du four, lissez la pâte sur le dessus à l’aide d’une spatule et avec la pointe d’un couteau, tracez un trait au centre du cake dans la longueur (cela permet au pain d’épices de gonfler régulièrement).

Vérifiez la cuisson avec la lame de couteau et ajustez le temps de caisson si besoin. 
Laissez le pain d’épices refroidir 2h dans son moule.



Le pain d’épices entouré de son papier cuisson se conserve 10 jours à température ambiante, mais à Singapour je recommande de le conserver bien emballé dans la cave à vin.

mercredi 28 décembre 2016

Dacquoise au citron vert et ganache framboise


Non ce dessert n’est pas une buche de Noel, non il n’est pas dans les couleurs de Noel, oui il ressemble plutôt à un gâteau d’anniversaire pour une petite fille de 10 ans, mais damn it ! Qu’est-ce qu’il était bon !!
Et après le diner copieux auquel nous avons fait honneur pour ce réveillon de Noel, un peu de fraicheur et de légèreté étaient les bienvenues.
Personnellement j’ai adore le biscuit dacquoise encore un peu croquant, la subtilité du citron et la légèreté de la ganache a la framboise.
En plus ce gâteau est vraiment facile à réaliser.

Source : Rock the bretzel

Pour un gâteau de 20cm de φ (8 pers)

La ganache à la framboise :
  • 150 g de coulis de framboise
  • 22 cL de crème liquide entière 100ml pour moi
  • 150 g de chocolat 100g de mascarpone

Pour le sirop de rhum : (il vous en restera plus de la moitie)
  • 3,5 cL d’eau
  • 25 g de sucre
  • 1 cuillère à soupe de rhum ambré

Pour la dacquoise à la noix de coco :
  • 35 g de noisettes en poudre (faite à partir de noisettes entières)
  • 115 g d’amandes en poudre
  • 150 g de blancs d’œufs
  • 140 g de sucre semoule
  • 50 g de noix de coco

Pour la mousse au citron vert :
  • 6 g de gélatine en feuille en poudre (mais c’est pareil)
  • 200 g de crème liquide
  • 35 g de jus de citron jaune
  • 50 g de sucre
  • 125 g de jus de citron vert

Pour la garniture :
  • 200 g de framboises

Première étape : ganache montée à la framboise
Vous pouvez réaliser votre ganache avec du chocolat blanc comme sur le site Rock the bretzel, ou opter pour du Mascarpone comme moi. C’est plus rapide.
Incorporez le coulis de framboises dans le Mascarpone et détendez le mélange avec de la crème liquide bien froide. Réservez au frigo.
Après quelques heures au frigo la ganache sera bien ferme. Transférez-la dans une poche munie d'une douille de 14mm de diamètre (la mienne était bien plus petite, donc un pochage diffèrent).

Pour le sirop :
Mélangez l’eau, le sucre et le rhum dans une casserole. Portez à ébullition puis laisser refroidir.

Pour la dacquoise à la noix de coco :
Mixez finement les noisettes et la poudre d’amandes.
Montez les blancs en neige avec un peu de sucre semoule, puis ajoutez le reste de sucre lorsque les blancs sont bien serrés. Incorporez ensuite à la spatule les poudres d’amande et de noisettes. Mélangez délicatement.
A l’aide d’une poche munie d’une douille de 14 mm de diamètre, pochez deux cercles de 22 cm de diamètre sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé.
Saupoudrez de noix de coco râpée et enfournez pendant 15 à 20 min dans un four préchauffé à 180 °C en tournant les plaques à mi-cuisson.
Laissez complètement refroidir sur grille.


Pour la mousse au citron vert :
Placez votre fouet, le bol et la crème au congélateur 30 min à l’avance pour que tout soit bien froid.
Mettez la gélatine dans de l’eau bien froide pendant 15 min.
Faites chauffer les jus de citron avec le sucre. Hors du feu, ajouter la gélatine.
Laissez refroidir à température ambiante.
Fouettez la crème en chantilly bien ferme. Ajoutez un peu de crème fouettée dans le jus de citron (je n’ai pas tout utilisé de peur que ce soit trop liquide), mélangez puis ajouter le reste de crème en l’intégrant délicatement.

Pour le montage :
Retaillez les cercles en cercle de 20 cm. En disposer un dans un cercle de 20 cm chemisé de film rhodoïd.
Imbibez le biscuit de sirop. Recouvrez avec la mousse au citron puis recouvrez du deuxième biscuit et l’imbiber de sirop.
Pochez la ganache montée et décorer de framboises fraîches et de petites fleurs en pâte à sucre.


mardi 27 décembre 2016

Diner de Noel 2016



Cette année nous avons joué à fond la carte de la tradition: vin chaud et saucisson pour l’apéro, foie gras maison et cassolettes de Saint-Jacques et champignons en entrées.


Puis dinde rôtie accompagnée sauce aux morilles, de petites patates sautées et d’un gratin de courge butternut. Petite dindounette : 8 adultes et 2 enfants et nous n’avons même pas réussi à en manger la moitie. Mais à vrai dire elle était encore meilleure le lendemain.


Et en dessert dacquoise au citron et ganache framboise.

Je peux vous certifier que nous n’avions plus faim après tout ça, vous me croyez ?
Je vous mets la recette du gratin de courge butternut


Gratin 8 pers
  • 2kg de courge butternut (ou autre)
  • 1 gros oignon
  • 100ml de crème liquide
  • Sel, poivre, 1 pincée de muscade, 1 pincée de piment d’Espelette
  • 100g de fromage râpé (type gruyère ou conte)

Coupez la courge en grosses tranches, retirez les pépins et les filaments à l’intérieur ainsi que la peau. Ensuite détaillez chaque quartier en fine tranche, environ 1,5 cm d’épaisseur.
Emincez l’oignon.
Dans un plat à gratin beurre, intercalez les tranches de courges et d’oignon.
Assaisonnez la crème et versez-la sur les légumes.
Recouvrez le plat de papier aluminium.
Enfournez à 200C pendant 20 min.
Puis découvrez, ajoutez le fromage râpé sur les légumes et continuez la cuisson pendant 15 min. Les légumes doivent été bien gratines et fondants.


Pour la recette du dessert, revenez dans quelques jours.
Joyeux Noël à tous !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...